03/07/2011

Thomas De Gendt : finir dans les délais avec une clavicule en compote

Le coureur de Vacansoleil est une des révélations de l'année et une des meilleures chances de victoire belge sur ce Tour, derrière Gilbert-le-vorace. Mais sa clavicule a trinqué hier.


clavicule.JPGL'équipe Vacansoleil a payé plus que son tribut aux nombreuses chutes qui ont émaillé cette première étape, traditionnellement très nerveuse. Sur les neuf coureurs de l'équipe néerlandaise, seuls Wout Poels n'est pas tombé de son perchoir vers le Mont des Alouettes. Bilan au final de l'étape : cinq coursiers ont du recevoir des soins. Borut Bozic et Marco Marcato ont été secoué par la chute qui a transformé le peloton en  jeu de quilles, Romain Feillu et Bjorn Leukemans ont pris une gamelle avant la flamme rouge. Mais le plus sérieusement touché est Thomas de Gendt qui a embrassé le macadam un peu plus loin. D'après les radios réalisées samedi soir, ils souffrirait d'un trait de fracture à la clavicule droite. Bref, l'équipe néerlandaise est dans un sale état avant d'aborder le contre-lamontre. Vainqueur d'une étape à Paris-Nice et sur le Tour de Suisse, Thomas De Gendt fera tout pour poursuivre l'aventure et terminer dans les délais de ce contre la montre qui s'annonce hyper rapide. "C'est un dur au mal, ça va le faire...", espère son équipier Romain Feillu. Nous aussi.

Lucien Prudence

14:22 Écrit par lucien prudence dans sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, cyclisme, tour de france, de gendt, clavicule |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.