08/07/2011

Cavendish au dix-septième ciel?

Pas la moindre côte en vue entre Le Mans et Châteauroux. Sprint massif en perspective avant la journée de repos, lundi… et les premiers cols, ce week-end.


sport,cyclisme,tour de france,cavendishMark Cavendish revient sur les lieux de son premier crime. Le sprinter britannique, qui compte depuis mercredi 16 victoires d'étapes sur le Tour de France, se souviendra sûrement de sa première victoire sur la Grande Boucle, le 9 juillet 2008. C'était au bout de la même ligne droite de 1600 mètres que celle qu'empruntera le peloton aujourd'hui. Dans une étape plate comme une jeune fille impubère et avec un final parfaitement rectiligne, on voit mal qui pourrait venir gêner l'allumage de la fusée à plusieurs étages des HTC-Highroad (Pate, Eisel, Goss, Renshaw), qui voudra lancer le missile Cavendish vers son dix-septième ciel. Pour les autres spécialistes de l'emballage massif, qui n'ont encore rien gagné (Petacchi, Rojas, Greipel, Galimzyanov), le temps presse. Boonen et Steegmans soignent leurs blessures et attendent la journée de repos de lundi avec impatience. Hushovd avoue qu'il commence a être fatigué par ses obligations sportives et extra-sportives de maillot jaune. Le danger pourrait donc venir de Farrar ou Boasson-Hagen qui sprinteront sans pression, puisqu'ils ont déjà levé les bras. Attention aussi à Romain Feillu qui sprintera à domicile, car la course passera à 15 km de sa maison d'enfance. Le jeune français, qui monte en puissance, sera peut-être le plus coriace adversaire du Cav'.                                                          Lucien Prudence

11:08 Écrit par lucien prudence dans sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, cyclisme, tour de france, cavendish |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.