14/07/2011

Les regrets éternels de Jurgen Van den Broeck

Jurgen van den Broeck a rencontré la presse à l'hôpital Saint-Elizabeth, à Herentals. Il va mieux, mais ses regrets seront éternels.


sport,cyclisme,tour de france,van den broeckJurgen Van den Broeck devrait quitter jeudi l'hôpital St-Elizabeth d'Herentals, depuis lequel il a donné une conférence de presse ce mercredi. Depuis sa chute dimanche, il a déjà beaucoup gambergé et pas mal récupéré. Il semblerait d'ailleurs qu'il ne souffre finalement pas d'un pneumothorax, un problème qui aurait pu hypothéquer la suite de sa saison, voire de sa carrière. "J'ai peut-être l'air bien, mais au fond de moi, c'est un peu plus difficile. J'avais tout misé sur le Tour. C'est vrai qu'il est toujours possible que tu ne puisses pas aller jusqu'à Paris. Mais c'est dommage que cela arrive cette année, j'avais une super équipe et je me sentais encore mieux qu'au Dauphiné", a-t-il raconté, la voix pleine de regrets. "J'avais même envoyé un message à la maison: Tout est en ordre pour un podium", révèle le co-leader d'Omega Pharma-Lotto. Mais le cinquième du Tour 2010 sait aussi qu'il l'a échappé belle. "D'un autre côté, je suis aussi soulagé. Cela aurait pu être bien pire, regardez Vinokourov. Je lui ai envoyé un sms, il a répondu qu'il en avait vu de toutes les couleurs. Il peut rentrer à la maison samedi", explique VdB, qui est également revenu sur les circonstances de sa chute. "Je ne trouvais pas que nous roulions trop vite dans cette descente. C'est un jeune coureur qui a prétendu cela. Il n'aurait pas dû dire cela,à mon avis. J'aurais aussi pu dire que les Français ont tout d'un coup roulé vite, parce que c'est le Tour de France. Mais il aurait fallu une signalisation concernant ce tournant", a-t-il simplement déploré.

Lucien Prudence

09:56 Écrit par lucien prudence dans sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, cyclisme, tour de france, van den broeck |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.