14/07/2011

Quick Step "dans la salle d'attente" de Gilbert

Patrick Lefevere est parmi les nombreux directeurs sportifs qui font le pied de grue autour du manager de Gilbert. Quick Step se dit prêt à répondre techniquement et financièrement aux exigences de Gilbert. Suffisant?


sport,cyclisme,tour de france,quick step, Lefevere,Gilbert,transfertPatrick Lefevere était l'invité de la RTBF après la 11ème étape du Tour, ce mercredi. Comme de nombreux managers, le patron de la formation Quick Step reconnaît qu'il rêve de pouvoir s'offrir Philippe Gilbert, qui annoncera l'identité de sa future équipe après le Tour. "Nous faisons partie de ceux qui ont fait une offre officielle", a expliqué Lefevere qui guette, comme tant d'autres, le moindre signe de la part de Gilbert. "Pour le moment je dirais qu'on est dans la salle d'attente. Nous sommes une équipe sérieuse avec des vélos Eddy Merckx et Gilbert adore Merckx. On peut lui donner sur le plan financier et technique ce qu'il veut. On peut lui offrir un contrat de trois ans comme il le souhaite. J'espère qu'on fait toujours partie du pool des favoris", précise le directeur sportif actuel de Boonen. Mais Quick Step a-t-il vraiment un groupe capable de soutenir Gilbert sur les "ardennaises", alors qu'elle a toujours privilégié les flamandes et les pavées ? En d'autres termes, Gilbert peut-il se risquer à signer pour une équipe où tout serait à (re)construire? "On porte notre attention sur Philippe Gilbert. Boonen, De Weert et quelques autres ont signé. Pineau et Chavanel sont toujours sous contrat. Et puis on regarde sur le marché, mais on essaye de rester calme jusqu'à la fin du Tour", se borne à répondre Lefevere. Une façon implicite de reconnaître qu'il attend la réponse de Gilbert avant de dessiner les contours véritables de sa formation pour 2012. Ce qui semble clair, par contre, c'est qu'une fusion entre Quick Step et Lotto, parfois évoquée, n'est pas à l'ordre du jour. "Je ne pense pas que ce soit possible. Je crois qu'un projet est déjà en route. Il y a pas mal de politique dans cette équipe et moi je ne souhaite pas être mêlé à la politique", a déclaré Lefevere. Malin comme il est, il doit savoir qu'il y a très peu de chances pour que Gilbert rejoigne l'an prochain sa formation, en nette perte de vitesse. Car ce n'est pas faire insulte à Lefevere que de dire qu'il y a des choix plus opportuns à faire que Quick Step pour satisfaire les légitimes ambitions du numéro 1 mondial. Même si Gilbert adore les vélos Eddy Merckx…

Lucien Prudence

10:06 Écrit par lucien prudence dans sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, cyclisme, tour de france, quick step, lefevere, gilbert, transfert |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.