15/07/2011

Vanendert et De Weert, des lieutenants qui prennent du galon

Deuxième de l'étape de Luz-Ardiden, Jelle Vanendert tient la forme de sa vie. Kevin De Weert, lui, est aux portes du top 10. Les Belges ont fait le show un 14 juillet.


sport,cyclisme,tour de france,vanendert, de weertDans une étape où les Belges - pure hérésie un 14 juillet - n'ont cessé d'étonner (Vanendert, De Weert, Gilbert et De Gendt ont occupé le devant de la scène), Jelle Vanendert (26 ans) a été la grande révélation de la journée, en finissant devant tous les favoris à Luz-Ardiden, à l'exception notable de Samuel Sanchez, qui lui a soufflé la victoire au terme de cette première étape pyrénéenne. Il y avait 30 ans qu'on avait plus vu un Belge gagner une grande étape de montagne et le coup est vraiment passé tout près. "Secrètement, j'espérais encore gagner dans les derniers kilomètres", a expliqué le coureur de Neerpelt, transfiguré depuis l'abandon de Van den Broeck. "J'ai démarré à cinq cent mètres de l'arrivée mais j'ai aussitôt toxiné et donc un duel avec Samuel Sanchez n'était plus possible", a-t-il expliqué, semblant lui-même incrédule après la performance réalisée. "Dommage, mais cela reste une prestation fantastique. J'avais commencé cette étape vers Luz-Ardiden avec beaucoup d'interrogations car je ne savais pas à quoi m'attendre avec ces cols que je n'avais encore jamais vus. J'ai pu me battre avec les meilleurs et cela confirme que je suis dans une supercondition. (...) J'ai déjà travaillé beaucoup depuis le début de la semaine pour Philippe Gilbert. J'espère que je ne serai pas sur les genoux dans les jours qui viennent", prévient-t-il. Autre énorme motif de satisfaction, mais dans le camp Quick Step : Kevin De Weert, qui a fini 19 e de l'étape (à 2'10" du vainqueur) est désormais 11e au général, à une poignée de secondes du top 10 et 17 secondes devant… Gilbert, qui a légèrement reculé à la 12e place. Malgré le retrait de Van den Broeck, la Belgique retrouve le sourire sur le Tour. Et quelque chose nous dit que ce n'est pas fini.

Lucien Prudence

00:42 Écrit par lucien prudence dans sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, cyclisme, tour de france, vanendert, de weert |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.